Les taux d’impôt et les crédits, déductions et plus

Les taux d’impôt et les crédits, déductions, programmes et remboursements les plus populaires au Quebec

Vous vivez au Québec et vous y exercez votre profession ? Il existe un certains nombre d’informations que vous devez connaître notamment sur les taux d’impôt et les crédits. JKB Services, un spécialiste dans l’offre de services comptables à Montreal peuvent vous donner de précieux conseils et vous communiquer toute les informations que vous devez savoir. Voici déjà quelques informations à connaître sur les taux d’impôt et les crédits.

Le taux d’impôt au Québec

Au Québec, c’est sur le formulaire TP1 que se fait le calcul de l’impôt provincial, les crédits d’impôt remboursables et les crédits d’impôt non remboursables. Si vous voulez faire une déclaration de revenus, sachez qu’elle doit être soumise à Revenu Québec. En revanche, la déclaration de revenus fédérale est adressée à l’Agence du revenu du Canada (ARC).

Le taux d’imposition appliqué au Québec

Au Québec, le taux d’imposition dépend du revenu annuel de chaque foyer. Ainsi, le montant à payer ne sera pas le même pour deux familles différentes. A partir de 40 100 $, le taux d’imposition est de 16%. Si ce revenu est croissant, le taux passe à 20 % sur les prochains 40 100 $ ou plus. Dans le cas d’un revenu dépassant 80 200 $, le taux d’imposition atteint les 24%.

Notez que vote revenu imposable se rapporte à votre revenu net après soustraction des déductions admissibles telles les gains en capital. En d’autres termes, il s’agit du montant auquel votre impôt sur le revenu est déduit.

Ce qu’il faut savoir sur les crédits d’impôt, déductions et remboursements particuliers au Québec

Au Québec, il existe différents types de crédits d’impôt, de déductions ou encore de remboursements particuliers. En voici quelques-uns :

Crédit d’impôt pour solidarité :

Depuis juillet 2011, les bénéficiaires du crédit d’impôt pour solidarité reçoivent directement le montant y afférent sur leur compte bancaire. Vous pouvez faire la demande de ce crédit si vous respectez les différentes conditions d’octroi. A noter que ce montant unique remplace le remboursement d’impôt foncier, le crédit pour la TVQ ou encore le crédit d’impôt pour village nordique.

Paiement de soutien aux enfants :

Ce paiement, vous pouvez y avoir accès sans faire la demande si votre enfant est né au Québec. Vous avez juste à faire la déclaration de sa naissance. Par contre, si votre enfant est né ailleurs, la formulation d’une demande s’impose. A noter que le paiement de soutien aux enfants est bien différent de la prestation fiscale canadienne pour enfants. Leur unique point commun réside dans le fait qu’ils ne sont pas imposables.

Régimes québécois d’assurance parentale

Les Régimes québécois d’assurance parentale ou RQAP accordent des prestations à tous les travailleurs éligibles qu’ils travaillent à leur propre compte ou salariés d’entreprise. Les prestations accordées couvrent les congés accordés dans quatre catégories à savoir la paternité, la maternité, les congés parentaux et les congés liés à l’adoption.

Pour avoir davantage d’informations à ce sujet, n’hésitez pas à vous informer après de JKB Services, une agence de consultation spécialisé dans l’offre de conseils et de services de gestion comptabilité.

Crédit d’impôt pour frais de garde d’enfants

Comme les termes l’indiquent, ce type de crédit s’adresse aux familles qui sont dans l’obligation de louer des services de garde d’enfant. Ce crédit permet de pallier les dépenses engendrées par ces services. Le montant accordé est limité et le bénéficiaire peut ainsi profiter d’un remboursement partiel ou total de ses dépenses selon le montant de celles-ci.

Crédit d’impôt pour maintien à domicile d’une personne âgée

Au Québec, le système est avantageux pour les seniors. Le crédit d’impôt pour maintien à domicile d’une personne âgée figure parmi les avantages que ces derniers peuvent profiter en habitant dans cette région. Grâce à l’octroi de ce crédit, les personnes âgées peuvent demeurer plus longtemps chez elles. Un programme d’allocation logement s’y rajoute pour les aider à payer leur loyer. Les familles ayant un revenu faible peuvent également prétendre à cette allocation sous réserve d’éligibilité.

Déduction pour travailleurs du Québec

Si vous travailliez au Québec, cette déduction s’applique à votre revenu d’emploi. Elle est de l’ordre de 6% et constitue votre contribution au développement du pays. Le taux de 6% est  appliqué jusqu’à une certaine somme. Au-delà de cette somme, il est révisé à la baisse.

Quelques informations à connaître

Un crédit d’impôt est accordé aux travailleurs ayant 65 ans et plus. Il s’agit d’un crédit non remboursable adressé à tous ceux qui résident au Québec et dont le revenu d’emploi admissible qu’ils ont gagné après leurs 65 ans est supérieur à 5000$.

Il existe également un autre crédit d’impôt qui s’adresse à un ainé et qui lui permet de garder son autonomie. Il s’agit du crédit d’impôt pour les frais engagés et il est remboursable. Grâce à ce crédit, le bénéficiaire parvient à compenser les dépenses supérieures à 500 $, des dépenses engagées pour la couverture les installations admissibles. Les frais relatifs au séjour passé dans une unité transitoire récupération fonctionnelle sont aussi pris en charge via ce crédit.

Sachez également le crédit d’impôt offert entre la période comprise entre 2009 et 2011 a été remplacé par le programme « Roulez électrique » depuis le mois de janvier 2012. Ce programme permet de profiter d’une réduction non négligeable à l’achat ou à la location de véhicules électriques et hybrides. Cette offre est valable jusqu’à un montant maximum de 8000$.

Où prendre les formulaires de calcul d’impôt ?

Pour calculer l’impôt provincial sur le revenu ou encore les crédits d’impôt provinciaux, vous devez télécharger les formulaires sur Revenu Québec. Il n’y a que pour les formulaires permettant de calculer l’impôt fédéral sur le revenu que vous devez vous adresser à l’Agence du revenu du Canada (ARC).

Quand est-il de l’énergie verte ?

Ressources naturelles Québec offre des programmes résidentiels inclus dans ses programmes d’efficacité énergétique. Parmi lesquels s’alignent Econologis, Rénoclimat ou encore Novoclimat. Le premier (Econologis) se rapporte à un programme de rendement énergétique destiné aux foyers à faible revenu. Le second (Rénoclimat) est un programme de rénovation visant la réduction des coûts énergétiques. Le troisième est un programme de certification destiné aux maisons unifamiliales, aux maisons en duplex et aux préfabriquées.

Pour davantage d’informations, n’hésitez pas à faire appel aux services de comptabilité à Montreal de JKB Services si vous voulez respecter une démarche professionnelle pour la déclaration d’impôt.

 

 

Frais de scolarité et autres déductions pour étudiants au Québec

Les étudiants au Québec ont généralement une source de revenus qui leur permettent de financer leurs études. Ainsi, ils peuvent bénéficier de crédits et d’autres formes de déductions. Pour avoir de plus amples informations, n’hésitez pas à faire appel à JKB Services. Cette agence de consultation offrant des services de comptabilité à Montreal peut vous donner les meilleurs conseils en matière de crédit.

Les types de revenus que les étudiants perçoivent

Pour pouvoir prétendre aux crédits d’impôts et aux déductions, il faut avoir un revenu à déduire. Voici les différentes sources de revenu que les étudiants aux Québec peuvent avoir.

  • Exemption pour bourses d’études dont le montant dépend de la situation de chaque étudiant : Ce revenu issu d’une bourse d’études, une bourse de perfectionnement ou encore une bourse de recherche peut être réduit de 500 $ à 1000 $.
  • Emploi à temps partiel ou à plein temps ;
  • Prestations d’assurance-emploi et autres prestations ;
  • Subvention ou bourse, bourse d’études ;
  • Régime enregistré d’épargnes- études (REEE) ;
  • Régime d’encouragement à l’éducation permanente ( REER) ;

Quels sont les crédits et les déductions offertes aux étudiants du Québec? Quels sont les montants qu’un étudiant peut transférer à un parent, à ses grands-parents ou encore à son conjoint?

Déduction/feuillet Formulaire où entrer les infos dans votre déclaration Transférer à un parent ou grand parent? Transférer à mon conjoint? Si non transféré, puis-je reporter à une année suivante?
Fédéral Frais de scolarité admissibles (T2202, case A)

Montant pour manuels (incl. sur T2202)

Mont. inutilisé d’années précédentes (avis de cotisation/nouvelle cotisation fédérale)

Frais de déménagement

Annexe 11

Annexe 11

Annexe 11

T1-M/TP-348

Oui

Oui

Non

Non

Oui

Oui

Non

Dans certains cas

Oui

Oui

Oui

Oui

Québec Montant pour études postsecondaires (RL-8, case A)

Frais de scolarité ou d’examen (RL-8, case B)

Montant pour manuels

Mont. inutilisé d’années précédentes (avis de cotisation/nouvelle cotisation prov.)

Intérêts payés sur prêt bancaire (état bancaire)

Annexe S

Annexe T

S.O.

Annexe T

Ligne 385

Oui, mais seulement au parent.

Oui

S.O.

Non

Non

Non

 

Non

S.O.

Non

Non

Non

 

Oui

S.O.

Oui

Non

 

Les autres déductions à prévoir

Notez qu’en dehors des déductions citées plus haut, il existe d’autres formes de déduction que les étudiants au Québec doivent savoir :

Les frais de déménagement : Ces frais peuvent être déduits dans certaines circonstances et pour cela, il faut utiliser le formulaire T1-M pour la déclaration fédéral et le formulaire TP-348 dans la déclaration du Québec.

Les frais de garde figurent également parmi les déductions à prévoir. En effet, les étudiants peuvent demander une déduction s’ils ont besoin de services de garde pour être présents aux études dans un programme admissible. Pour ceux qui ont des enfants dans une garderie privée, ils peuvent déduire les frais de garde dans les deux déclarations. Dans le cas d’une garderie subventionnée par le gouvernement, les parents peuvent réclamer les frais uniquement dans la déclaration du Québec. Le montant payé est indiqué clairement dans le relevé 24 qui leur est remis.

Le laissez-passer de transport en commun peut également être déduit de la déclaration fédérale.

Pour ceux qui ont déjà commencé à rembourser leurs prêts étudiants, ils peuvent déduire l’intérêt payé dans leurs deux déclarations.

Ce qu’il faut savoir sur les crédits d’impôt pour frais de scolarité

Il est connu que les dépenses liées à l’éducation postsecondaire constituent des charges lourdes pour de nombreux étudiants et pour leur famille. Pour cette raison, ceux qui suivent leurs études au Canada peuvent prétendre à différents crédits dédiés aux étudiants. Grâce à ces crédits, ils peuvent compenser leurs dépenses liées à l’achat de manuels ou encore au paiement des différents frais d’études. À noter que les frais de scolarité constituent les dépenses les plus importantes pour les étudiants et que l’existence de ces crédits leur permet d’y faire face.

Comment bénéficier le crédit pour frais de scolarité ?

Tous les étudiants âgés de plus de 16 ans et inscrits à des cours de niveau postsecondaires dans un établissement agréé peuvent prétendre au crédit d’impôt au Canada. En général, les étudiants qui poursuivent leurs études au lycée puis à l’université sont admissibles à ce crédit. Les établissements d’enseignement implantés en dehors du Canada sont admissibles si la période aux études à temps plein passé à l’étranger est de trois semaines minimum. Au cas où l’étudiant aurait une source de revenus et que son employeur rembourse ses frais de scolarité, il ne peut pas profiter du crédit d’impôt. En revanche, il peut en bénéficier de ce crédit si l’employeur inclut le montant de frais de scolarité dans ses revenus. L’étudiant peut également profiter du crédit d’impôt si son employeur paie les frais de scolarité à son père ou à sa mère, mais à son nom.

Quels effets sur les impôts ?

Le crédit pour frais de scolarité est un crédit non remboursable dont l’objectif est de réduire l’impôt à payer. Pour connaître le montant de ce crédit, il suffit d’additionner tous les frais de scolarité puis les multipliés par le taux d’imposition fédéral le plus bas pour l’année d’imposition courante. À noter que le taux d’imposition fédéral de 2012 était de l’ordre de 15 %. En d’autres termes, les étudiants qui ont payé des frais de scolarité d’un montant de 2000 $ peuvent bénéficier d’un crédit d’impôt de 300 $. Comme il s’agit d’un crédit non remboursable, le crédit d’impôt réduit à zéro l’impôt à payer par l’étudiant et n’engendre aucun remboursement. En cas de crédits inutilisés, ils peuvent être reportés à une autre année ou transférés dans d’autres cas.

Les documents à fournir pour prétendre au crédit pour frais de scolarité

Il faut savoir que les collèges, les universités ou encore les autres établissements accrédités émettent des formulaires T2202A en guise de certification. Ces documents confirment qu’un étudiant a réellement suivi des cours admissibles pendant une durée acceptée dans le cadre de l’octroi du crédit pour frais de scolarité.

À noter également qu’un étudiant handicapé peut réclamer des montants à temps plein même s’ils ne sont inscrits qu’à temps partiel sous réserve de la présentation d’une lettre certifiée par un médecin agréé.

N’hésitez pas à faire appel aux services d’impôt à Montreal de JKB Services si vous voulez respecter une démarche professionnelle pour la déclaration d’impôt.

 

Crédit d’impôt pour solidarité

Le crédit d’impôt pour solidarité est un crédit d’impôt remboursable destinée à aider les ménages ayant un revenu moyen, voire faible. Ce crédit est calculé en fonction de votre situation au 31 décembre de l’année précédente. Afin de bénéficier du crédit d’impôt, vous devez en faire la demande lors de votre déclaration de revenus et respecter les conditions d’octroi. JKB Services peut vous assister dans les démarches à entreprendre et vous aider à optimiser vos chances de bénéficier du crédit de solidarité.

Quelles conditions remplir pour faire une demande de crédit d’impôt pour solidarité ?

Pour pouvoir faire une demande de crédit d’impôt pour solidarité, il faut remplir un certain nombre de conditions. En effet, tout le monde n’a pas droit à ce crédit étant donné qu’il s’agit d’une aide destinée aux ménages qui en ont le plus besoin. Voici les critères à respecter pour être autorisé à formuler une demande de crédit d’impôt pour solidarité :

Être âgé de 18 ans ou plus :

Ce critère d’âge signifie qu’il faut être majeur pour prétendre à cette aide afin qu’elle soit dépensée comme il se doit, mais pas à d’autres fins moins importantes. En d’autres termes, l’octroi de ce crédit réclame le sérieux de la part du bénéficiaire afin que le fonds accordé soit utilisé à la fin escomptée.

Cependant, sachez que si vous avez moins de 18 ans, vous pouvez quand même prétendre au crédit d’impôt pour solidarité à condition d’être dans les situations suivantes :

  • Vous êtes marié(e) ou vous êtes le père ou la mère dans un enfant qui vit avec vous.
  • Vous êtes reconnu comme étant un mineur émancipé par le tribunal ou une tout autre autorité compétente.

Être résident au Québec :

Vous et votre conjoint étiez :

  • Citoyens au Canada ;
  • Un résident permanent ou un individu sous la protection sur gouvernement selon la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés.
  • Un résident temporaire ou un titulaire d’un permis de séjour temporaire qui a habité au Canada pendant les 18 derniers mois.

Inscription au dépôt direct : une étape à ne pas négliger

Pour prétendre au Crédit d’impôt pour solidarité, vous devez commencer par vous inscrire au dépôt direct.

Afin que cette inscription se déroule comme il se doit, n’oubliez pas de communiquer au responsable concerné un éventuel changement de compte bancaire. La raison en est que vous risquez de perdre votre droit au crédit d’impôt au cas où il ne serait pas versé à temps faute d’un changement de compte bancaire.

Pour vous inscrire au crédit d’impôt pour solidarité, voici les étapes à suivre. Notez que vous avez trois options pour l’inscription :

  • Utilisation du service en ligne relatif à l’inscription au dépôt direct : Si vous êtes inscrit au service en ligne de Revenu Québec, vous pouvez effectuer votre inscription au dépôt direct immédiatement. Au cas où vous n’être pas encore inscrit à ce service en ligne, votre inscription doit se faire ici.
  • La seconde option d’inscription consiste à joindre votre déclaration de revenus à un spécimen de chèque délivré par un établissement bancaire implanté au Canada ou ayant une filiale au Canada. Le chèque en question doit porter la mention « annulée » au recto ainsi que vos informations personnelles notamment votre nom et votre numéro d’assurance sociale.
  • La troisième option consiste à remplir le formulaire de demande d’inscription au dépôt direct (LM-3.Q ou LM-3.M) et le joindre à la déclaration de revenus que vous avez faite. Notez que si vous habitez du côté de Québec, c’est le formulaire LM-3.Q qu’il vous faut. En revanche, si vous êtes du côté de Montréal, optez pour le formulaire LM-3.M. La seule différence entre ces deux formulaires se retrouve au niveau de l’adresse où ils seront envoyés.

Revenu Québec se chargera de vous communiquer le montant de total de votre crédit d’impôt pour solidarité ainsi que les renseignements à prendre en compte pour le calcul.

Si vous avez choisi de louer les services de JKB Services, nous n’hésiterons pas à vous donner les aides nécessaires afin que vous puissiez vous inscrire rapidement au crédit d’impôt pour solidarité

Comment calculer le crédit d’impôt pour solidarité ?

La première chose que vous devez savoir est que pour la période de versement de juillet 2017 à juin 2018, le crédit d’impôt pour solidarité est calculé en fonction de votre situation au 31 décembre 2016. Pour le calcul, les montants auxquels vous pouvez avoir droit pour chacune des trois composantes précises du crédit d’impôt pour solidarité sont additionnés. Les composantes en question sont :

  • La composante liée à la TVQ ;
  • La composante liée au logement ;
  • La composante afférente à la résidence sur le territoire d’un village nordique.
  • Gardez également en tête que le montant obtenu peut être déduit selon votre revenu familial.

Le revenu familial pouvant être comblé via le crédit d’impôt pour solidarité

Dans votre déclaration, votre revenu familial est mentionné sur la ligne 275. Cependant, si au 31 décembre 2016, vous aviez un conjoint, votre revenu familial serait le montant de la ligne 275 additionné au montant de la ligne 275 de votre conjoint.

Notez que si votre revenu familial est supérieur ou égal à 51279$, vous n’aurez pas droit au crédit d’impôt pour la solidarité. En revanche, s’il est en dessous de ce chiffre, remplissez l’annexe D. Après votre inscription, les responsables concernés détermineront si vous pouvez avoir droit au crédit d’impôt pour solidarité.

Dans le cas où votre résidence principale se trouve dans un village nordique, le tableau de revenu familial ci-dessous ne vous concerne pas. Vous avez juste à remplir l’annexe D.

Voici un tableau présentant le revenu familial maximal selon la situation familiale au 31 décembre 2016 :

Situation familiale Montant du revenu ($) Revenu additionnel pour enfants à charge ($) Revenu familial maximal ($)
Particulier avec conjoint 55828
Famille monoparentale 51279
Particulier sans conjoint 51279 51279

 

Si vous voulez connaître le montant du crédit d’impôt auquel vous pouvez prétendre, recourez à l’outil calcul de Revenu Québec. L’équipe de JKB Services peut également vous assister dans cette tâche.

 

Crédits d’impôt Provinciaux du Québec

Au Québec, le Français et la langue officielle. Si vous décidez de travailler dans cette province canadienne, il existe un certain nombre d’informations que vous devez savoir quant aux crédits d’impôt et aux crédits d’impôt provinciaux du Québec. En compagnie de JKB Services, une entreprise spécialisée dans l’offre de services en comptabilité, vous pouvez obtenir tout ce dont vous devez connaître sur les crédits d’impôt.

Notez qu’à la différence des autres provinces canadiennes, les taux d’impôt enregistrés au Québec sont parmi les plus élevés du pays. Cette situation donne un certain avantage à la population, car le gouvernement du Québec, grâce au taux élevé des impôts, peut offrir de nombreuses prestations que d’autres gouvernements n’offrent pas. Parmi lesquelles s’alignent les soins subventionnés accordés aux enfants. Sachez également que le Québec offre plusieurs crédits d’impôt aux familles les plus vulnérables et aux particuliers ayant un revenu moyen ou faible. Les détails.

Le taux d’impôt au Québec

Au Québec, la structure fiscale est progressive. Il s’agit du même système employé dans la majorité des provinces du Canada à l’exception d’Alberta qui a opté pour un impôt uniforme. Ainsi, au Québec, les particuliers qui perçoivent un revenu élevé s’acquittent d’un taux d’imposition nettement plus élevé que d’autres contribuables. Si vous voulez connaître le montant de votre impôt provincial, remplissez le formulaire 428. Les informations que vous renseignez dans ce document sont prises en compte pour l’estimation de l’impôt que vous devez payer. JKB Services comptables et gestion peut vous assister quant à la délimitation du montant d’impôt que vous devez payer. Ce professionnel spécialisé dans les stratégies de comptabilité n’hésitera pas non plus à vous dispenser les meilleurs conseils dans toutes les démarches liées au paiement d’impôt.

Sachez qu’au Québec, le montant d’impôt est révisé à la hausse chaque année selon l’inflation. Les chiffres qui suivent indiquent les fourchettes d’imposition du Québec en 2014.

  • Pour un revenu annuel de 41495 $, le taux d’imposition est de 16%
  • Pour un revenu annuel compris entre 41495 $ et 82985 $, le taux d’imposition est de 20%
  • Pour un revenu annuel compris entre 82 985 $ et 100 970 $, le taux d’imposition est de 24%
  • Pour un revenu annuel supérieur à 100 970 $, le taux d’imposition monte à 25,75%

Ce qu’il faut savoir sur le crédit d’impôt pour la solidarité

Ce type de crédit a été instauré en juillet 2011. Il intègre trois crédits d’impôt à savoir crédit d’impôt remboursable pour les particuliers habitant sur le territoire d’un village nordique, le crédit de taxe sur les ventes du Québec et le remboursement d’impôts fonciers, le remboursement d’impôts fonciers ou encore le crédit de taxe sur les ventes du Québec.

Pour prétendre à ce crédit, il faut avoir 18 ans ou plus. Il faut également résider au Québec et être un résident autorisé aux fins de l’immigration. Que vous soyez célibataire ou que vous viviez maritalement, vous n’avez droit qu’à un seul crédit d’impôt. N’oubliez pas de fournir vos informations bancaires quand vous faites votre demandez, car le montant relatif au crédit y est immédiatement versé une fois votre demande approuvée.

Notez que si vous habitez une région qualifiée comme étant un village nordique, vous avez la possibilité de demander un montant pour conjoint de 1 620 $ et un montant de base.

Si vous avez besoin de connaître d’autres informations, n’hésitez pas à contacter JKB Services. Ce dernier n’hésitera pas à vous fournir les informations dont vous avez besoin et à vous prodiguer les meilleurs conseils quant aux démarches à entreprendre pour faire la demande d’un crédit d’impôt de solidarité .

Paiement de soutien aux enfants : l’essentiel à savoir

Si vous vivez au Québec et que votre enfant est né dans cette province, vous pouvez bénéficier du paiement de soutien aux enfants de Québec. Sachez que si votre enfant est né au Québec, vous n’avez pas besoin de formuler une quelconque demande. Il est immédiatement inscrit quand vous procédez à l’enregistrement de sa naissance auprès de la Mairie.

Sachez que même si votre enfant et né au Québec, le montant du soutien aux enfants que vous percevez peut être différent de celui d’autres familles ayant également des enfants qui vivent au Québec. La raison en est que l’attribution de cette offre dépend de quatre critères notamment :

  • Le nombre d’enfants de moins de 18 ans qui sont toujours à votre charge ;
  • Le nombre d’enfants dont vous partagez la garde ;
  • Le revenu familial ;
  • La situation de votre famille (monoparentale ou ménage avec deux parents).

D’autres critères peuvent également être pris en compte, mais ceux cités sont les plus considérés dans le cadre du soutien aux enfants de Québec.

Le soutien aux enfants est exonéré d’impôt, car elle est semblable à la prestation fiscale canadienne pour les enfants. Notez que le soutien aux enfants de Québec est révisé en fonction du coût de la vie. La raison en est que le gouvernement veut que l’aide octroyée contribue réellement à l’amélioration de la condition de vie des bénéficiaires.

Si vous voulez avoir plus de détails sur le soutien aux enfants, n’hésitez pas à faire appel à JKB Services. Nous sommes une société spécialisée dans l’offre de services de comptabilité. Nous pouvons également prodiguer de bons conseils dans de nombreux domaines notamment ceux relatifs au crédit d’impôt. Sachez que notre structure a existé depuis plusieurs années. Notre équipe a à son actif plusieurs années d’expérience dans l’offre de services de comptabilité et de conseils spécialisés aussi bien aux particuliers qu’aux professionnels.

Pour plus d’informations et pour un service d’impôts à Montreal très professionnel, n’hésitez pas à contacter l’équipe de JKB Services en nous appelant +1 514-561-4975 ou remplissez le formulaire sur cette page. 

 

 

 

 

Top