Services d'impôts des Particuliers

Services d’impôts des particuliers/individus à Montréal

Les impôts des particuliers/individus :

Préparation de déclarations de revenus

Pour le bon développement économique et social, il est indispensable que les citoyens paient leurs impôts. Les impôts perçus servent en effet à alimenter le budget de l’État. Cette autorité l’utilise alors pour l’intérêt général, pour couvrir les charges publiques. Quels sont les impôts pour les particuliers ?

Les impôts pour les salariés

Les personnes qui travaillent dans une entreprise doivent s’acquitter d’impôts. Voilà d’ailleurs pourquoi il y a les notions de salaire brut et salaire net. Le calcul des impôts est généralement indiqué dans la fiche de paie de chaque salarié. S’il y a quelque chose qui n’est pas clair, chaque salarié a le droit de faire des réclamations ou demander des explications auprès du responsable des ressources humaines de l’entreprise. S’il y avait erreur sur le calcul des impôts, c’est le responsable des ressources humaines qui fera le nécessaire pour que tout soit dans l’ordre.

Les impôts pour les salariés portent sur une partie de la contribution sociale généralisée (CGS) qui est pour le financement des comptes de la protection sociale.

Outre le CGS, il y a aussi les impôts sur la contribution à la réduction sociale (CRDS). Autrement dit, le salarié participe à la résorption de l’endettement de la sécurité sociale.

Le calcul des prélèvements se fait à la base de 98,25% du salaire brut. Le fait est qu’un abattement de 1,75% est prélevé à titre de frais professionnels avant tout calcul des impôts.

À noter que tous les avantages en nature, les primes et les indemnités font encore l’objet de prélèvements d’impôts.

Les impôts pour les étudiants

Pour financer leurs études, les étudiants sont nombreux à travailler en parallèle avec leurs études. Quand faut-il alors déclarer ses revenus ?

En règle générale, il est nécessaire de faire une déclaration de revenus quand on est majeur, à plus forte raison lorsqu’on commence à faire de petits boulots. Cela vous permet d’être parfaitement en règle avec le fisc.

Si vous percevez une pension alimentaire ou que vous souhaitez être rattaché au foyer fiscal de vos parents, une déclaration de revenus est indispensable.

Si vous n’avez aucune aide pour vos parents et que vous subvenez tout seul à vos parents, vous faites votre déclaration de revenus sans possibilité de rattachement au foyer fiscal de vos parents.

Si l’étudiant  subvient tout seul à ses besoins et que ses revenus annuels sont en dessous de 7 570 euros, il sera exonéré d’impôts.

Si l’étudiant reçoit une pension alimentaire, l’impôt est prélevé à la base de 3 200 euros brut.

Dans le cadre d’un contrat d’occupation étudiant, la déduction d’impôt se fait à la base de 2 660 euros brut.

Les bourses d’études pour travaux de recherches sont également à déclarer.

Les impôts pour les arrivants au Canada avec PVT

Avec programme vacances travail, il est possible de visiter le Canada tout en y travaillant pour une certaine période. L’étudiant qui obtient ce visa peut ainsi profiter de vacances inoubliables au Canada, y faire des recherches pour la rédaction d’une mémoire… En même temps, il pourra travailler pour de l’argent de poche ou pour financer ses études.

Puisque l’étudiant travaille au Canada, il est donc logique qu’il y fasse ses déclarations d’impôts. C’est effectivement le gouvernement canadien qui bénéficie des impôts pour ceux qui travaillent dans ce pays, même dans le cadre d’un PVT.

Le gouvernement canadien perçoit les impôts selon les principes de l’autocotisation. L’année d’imposition est similaire l’année civile et va du 1er janvier au 31 décembre. La déclaration d’impôt se fait du 1er janvier de l’année en cours jusqu’au 30 avril de l’année suivante. Passé ce délai, il est toujours possible de déclarer ses impôts, mais le contribuable doit, dans ce cas, payer une somme en plus à titre de sanction.

Pour un étudiant disposant d’un visa PVT et qui travaille pour une certaine période au Canada, il est indispensable de s’acquitter d’un impôt sur le revenu.

L’impôt sur le revenu est différent d’un contribuable à un autre. Une personne qui gagne beaucoup paie beaucoup selon une grille définie de pourcentages pour les taxes. Une autre qui gagne peu paiera peu.

Toutefois, un calcul global est fait à la fin de l’année. Pour les personnes qui ont payé au-delà du seuil indiqué, ils ont droit à un remboursement. Ceux qui n’ont pas atteint le seul convenable pour les taxes doivent payer en plus.

Tout ce système s’applique aussi aux étudiants qui travaillent au Canada dans le cadre d’un PVT.

Fiscalité pour les jeunes professionnels

Vous venez de terminer vos études et vous accédez au monde professionnel. Il ne vous a pas été difficile de trouver un travail, car vous avez déjà fait des stages. De plus, vos compétences se reflètent sur votre façon de parler et de vous tenir au moment de l’entretien.

Vous voilà donc sorti rapidement du statut de personne en recherche d’emploi. Vous n’y êtes d’ailleurs pas resté longtemps sur ce statut, car à peine vous avez terminé vos études, vous avez trouvé un travail après quelques semaines.

Pour la France, les nouveaux salariés sont soumis aux mêmes impôts que les autres salariés ayant travaillé des années. Cela inclut les impôts sur la contribution à la réduction sociale (CRDS) et sur la contribution à la réduction sociale (CRDS).

Si vous travaillez au Canada, vous pouvez avoir droit à un permis jeune professionnel. Non cumulable avec un programme vacances travail ou PVT, le permis JP vous permet d’exercer un travail sur le territoire canadien même si vous n’y étudiez pas.

La durée du permis JP est fonction de la durée de votre travail. Toutefois, il ne peut pas dépasser 24 mois. Si vous souhaitez alors travailler longtemps au Canada, il vous faudra faire le nécessaire pour devenir résidant et ainsi profiter de tous les avantages des citoyens qui exercent un emploi sur le territoire.

Les taxes JP au Canada porte notamment sur l’impôt sur le revenu plus certaines taxes sur les avantages en nature. Il est nécessaire de déclarer ses revenus afin d’être en règle vis-à-vis des autorités fiscales.

Pour de plus amples informations sur le sujet, n’hésitez pas à contacter JKB Services.

Top